Skip to main content Help Control Panel

Section Paloise - ASPTT - Tennis de table

Le club de tennis de table de Pau

Régionales «   Les archives de la saison 2008/2009 phase 1 «   Equipe 1 (R1B) «  

Résultat journée 2 Equipe 1 (R1B)

Victoire 06/14 contre Yvrac 1

Après un premier match bien maîtrisé face à Périgueux (18-2), l’équipe fanion attaquait le gros morceau de la poule en se rendant à Yvrac ce samedi pour le compte de la deuxième journée de championnat. Les deux formations se connaissent bien et le dernier affrontement en Février dernier avait vu la victoire des béarnais sur le score de 14-6. On retrouve d’ailleurs 10 joueurs de cette rencontre.

Pau est dans sa configuration type:
Gr A: Rémi (25, 1980 pts) ; Gilles (25, 1853 pts) Guillaume (25, 1822 pts).
Gr B: Ludo (25, 1848 pts) ; Manu (30, 1713 pts) ; Paul (30, 1711 pts).

Pour Yvrac:
Gr A: N.Martin (N° 980, 2075 pts) ; F.Philippe (25, 2006 pts) ; P.Vanzwaelmen (30, 1746 pts).
Gr B: C.Ferchal (30, 1773 pts) ; S.D’Angelo (30, 1758 pts) ; C.Beaune (35, 1676 pts).

Après une route sans encombre, les palois arrivent vers 15h15, les yvracais nous laissent s’entraîner sur les deux tables, sympa de leur part. A 16h : que la fête commence ! L’entrée en matière se passe au mieux, avec un Manu revanchard sur Beaune malgré une alerte au troisième set, et Guigui sans histoire contre Vanzwaelmen (2-0).
Puis, Gilles ne peut rien contre Martin le leader yvracais. En B, Paul sort le premier tome de son best-seller « la machine à servir » sur D’Angelo et l’emporte sans trop de souci (3-1). Rémi entre en scène sur F.Philippe, un point important, il ne le laisse pas respirer et réalise un festival de flips, pour l’emporter 3-0.
Ludo retrouve une vieille connaissance : Ferchal. Malgré le gain du premier set, il ne parvient pas à se libérer et gère mal les fins de sets, dommage, les yvracais reviennent à 4-2.
Le double en B Polo-Manu s’en sort logiquement tandis que Guigui ne parvient pas à gêner Martin, toujours deux points d’écart (5-3).
Rémi joue sa « bête noire » Vanzwaelmen. Bien qu’amoindri par une douleur au poignet, son jeu de gaucher lui pose problème, les points sont difficiles à marquer mais Rémi se fait violence et passe 3-1, ouf… ! En B, Manu gère contre D’Angelo, ce qui porte le score à 7-3.
Gilles retrouve F.Philippe, leurs affrontements sont souvent très serrés et ce nouvel épisode n’échappe pas à la règle. Tous les sets se jouent aux avantages, Gilou sauve beaucoup de balles de sets au premier pour mener 1-0, mais la réussite sera yvracaise sur cette rencontre et Franck l’emporte 3-1.
Sur l’autre table, Ludo remet son jeu en place sur Beaune (3-0) : 8-4, ça commence à sentir bon d’autant que le double en A est invaincu depuis l’arrivée de Rémi à Pau (15 sur 15 !).
On connaît le refrain : toutes les séries ont une fin et évidemment celle-ci a choisi le mauvais jour. Le hasard n’y est cependant pour rien : la paire Martin-Philippe a nettement mieux négocié la rencontre, mieux servi, mieux remisé et les « lescariens » n’ont jamais trouvé la clé : 8-5. Il reste du chemin et les deux oppositions à venir sont indécises : Paul-Ferchal et le choc du jour : Martin-Rémi.

PAULY LE MAGNIFIQUE !
Alors que Paul galère un peu sur les tops de l’ami Ferchal, Rémi prend Martin à la gorge et l’empêche de s’organiser. Services courts, démarrages tranchants, flips sur les lignes, les deux premiers sets sont quasiment à sens unique et Martin n’a pas de solution.
Paul est mené 2 sets à 1 et 6-2 dans le 4ème, mais il reprend sa plume pour le tome 2 de « la machine à servir ». Un festival de services rentrants que Cédric ne parvient pas à déchiffrer. Il revient point par point pour décrocher la belle, hyper serrée. A 8-8, on retient tous notre souffle, Paul tient bon et finit sur une série de blocs à la table pour une victoire au couteau.
Dans le même temps, Martin se refait la cerise au 3ème set, il sert mieux mais Rémi ne lâche rien, le set se finit aux avantages mais il était écrit que « Pauly la pieuvre » serait l’homme du jour, il finit sur un revers gagnant et colle finalement un 3-0 à Martin sur ses terres, l’exploit ! Ces deux matchs étaient d’une importance capitale et nous font basculer à 10-5, ça sent vraiment très bon.
Ludo revient en scène contre D’Angelo. Il joue trop en-dedans durant deux sets pour espérer quelque chose mais renverse ensuite la vapeur au troisième set, bien soutenu par toute l’équipe, D’Angelo s’écroule moralement et le ch’ti vient offrir le 11ème point tant attendu : YES !!!!!!!!!
Guigui, plutôt en réussite sur F.Philippe habituellement, subit la loi de ce dernier.
A 11-6, Gilles, Paul et Manu finissent en roue libre pour porter le score à 14-6… Bis repetita !

Au final 5-5 en A et 9-1 en B. Une rencontre bien préparée, bien entamée et bien négociée, les palois ne lâcheront rien.

Le détail
Rémi (3v) : ENORME !!!!! Là, on commence à ne plus trop trouver de raison de le chambrer à la table… Un vrai leader qui va rentrer dans les numérotés très bientôt. En plus, Bordeaux a gagné à Lorient.
Guigui (1v) : Un peu moins en vue que face à Périgueux, mais le groupe A d’Yvrac est vraiment costaud. Il a bien mis l’équipe sur les rails d’entrée.
Gilles (1v) : Pas en réussite sur F.Philippe, son seul match serré. Il revient petit à petit à son meilleur niveau, l’entraînement va payer.
Paul (3v + double) : Au top de sa forme, il n’offre quasiment aucune solution à ses adversaires et sa détermination est sans faille, tous les compteurs sont au vert.
Manu (3v + double) : Bien qu’à court d’entraînement, le « has been » sait faire parler le métier, le talent et un mental à toute épreuve, un pilier incontournable de l’équipe.
Ludo (2v) : du mal à l’allumage, mais s’est bien repris ensuite. Attention à être à 100% d’entrée de jeu pour éviter des matchs trop poussifs.
Le Coach : pas de victoire à la table (c’est pas demain la veille !) mais son apport extérieur vaut les points des joueurs.

Douche et apéro de bonne facture avec nos adversaires du jour, très fair-play. Puis, la petite pizzeria habituelle, sans l’ami Gilou, qui devait rentrer plus tôt. On passera sur les détails de cette soirée, l’excitation de la victoire et le relâchement expliquent certains déraillements, et puis avec la Fouge en comique troupier…

Une grosse marche a été franchie dans l’escalier qui mène à la PN, mais restons vigilants et concentrés jusqu’au bout, les désillusions passées nous ont fait trop de mal. Rendez-vous samedi prochain à domicile contre le Passage d’Agen.

Rédigé par Ludovic Roger

 
Share
* Invite participants
* Share at Facebook
* Share at Twitter
* Share at LinkedIn
* Reference this page
See also
  • » DE LA R1 A LA N3 (9 pages) Retour sur l'épopée sportive de notre équipe 1 lors de la saison 2008 / 2009 au travers des articles publiés sur le site et dans la presse
archives »